On entend toujours que l’argent est un sujet tabou, particulièrement en France, a contrario des pays anglo-saxons dont les citoyens en parlent librement. Plusieurs raisons historiques et culturelles, notamment la dimension égalitaire de la République, peuvent expliquer ce rapport particulier que nous avons face à l’argent.

La réalité est plus nuancée qu’il n’y parait : le problème n’est pas le rapport à l’argent, mais le rapport à la parole sur l’argent. On n’en parle pas, et c’est une façon de respecter la sphère très privée des uns et des autres. Cette discrétion constitue d’ailleurs un des nombreux piliers de l’élégance à la française.

Mais l’argent en tant que tel est bel et bien un sujet d’intérêt et de préoccupation pour tous. Savoir gérer ses dépenses, son budget global et son épargne constitue une priorité et un réel facteur de tranquillité d’esprit. Cela permet d’alléger sa charge mentale et de se dégager les moyens et le temps pour accomplir d’autres projets, d’autres rêves.

De plus, l’actualité et la crise que nous traversons viennent soulever, comme en 2009, la nécessité d’un monde plus responsable financièrement. Ce contexte nous rappelle également que les mécanismes financiers font, plus que jamais, partie intégrante de notre vie économique, et que leur méconnaissance constitue pour chacun un handicap dans la vie personnelle et sociale.

Pour construire la responsabilité financière dès l’adolescence

Au cours de notre enfance puis de notre adolescence, nous nous dotons de moyens qui nous serviront toute la vie et nous permettront plus tard de nous accomplir : pratiquer un sport, apprendre un instrument de musique, faire des études. Toutes ces briques sont complémentaires et constituent les fondations de notre vie future, et tant de valeurs que les adolescents, une fois adultes puis parents, transmettront à leur tour. Néanmoins, l’éducation financière ne dispose pas aujourd’hui d’une place suffisamment importante au sein de ce socle d’apprentissages.

Cela s’explique par deux raisons :

  • Tout d’abord, c’est une notion totalement inexistante dans les programmes de l’Éducation nationale, si ce n’est via le passeport EDUCFI qui est remis aux élèves de classe de troisième qui ont suivi une courte formation sur le sujet depuis 2016
  • Enfin, les banques traditionnelles n’ont jamais proposé de compte bancaire pour ados adapté à leurs besoins. Celles-ci continuent de proposer aux jeunes un service complexe, très peu fluide et purement transactionnel (parfois même limité à la simple possibilité d’effectuer des retraits)

Amine et Scott, les fondateurs de Kard, respectivement fils de banquier et de professeure, étaient naturellement extrêmement frustrés face à ce double constat. C’est pour cette raison qu’ils ont décidé de créer Kard : un service simple, sécurisé et transparent conçu pour révolutionner l’argent de poche, responsabiliser les adolescents, et améliorer leur quotidien ainsi que celui de leurs parents. Cette promesse, nous la tenons avec notre néobanque destinée aux familles, qui permet aujourd’hui à plus de  50,000 parents en France d’accompagner leurs adolescents vers l’autonomie et la responsabilité financière.

Les transformations que connaissent les adolescents dès leur majorité peuvent s’avérer particulièrement complexes : passage du lycée à l’université, nouveau mode de vie, parfois nécessitant de quitter le foyer familial, de changer de ville et parfois même de pays. Tout cela appelle à de nouvelles dépenses, un budget plus important, une autonomie renforcée et des responsabilités additionnelles. Afin de mieux appréhender ces changements et être concentrés sur leurs études supérieures, il est primordial que les adolescents apprennent tôt à gérer un budget et à être responsables face à l’argent.

Au-delà donc des concepts théoriques d’éducation financière, apprendre à gérer un budget nécessite de la pratique. Il faut expérimenter, apprendre à recevoir son argent, à dépenser ce que l’on a, suivre son budget, et apprendre à économiser. Comme le souligne Béatrice Copper-Royer, psychologue clinicienne spécialisée dans l'adolescence, “l’argent de poche est un excellent moyen d’apprendre aux ados à gérer leur argent. Kard leur permet de le faire en toute sécurité et sous la supervision des parents.”

En effet, notre mission est d’accompagner les adolescents, avec leur famille, vers cette autonomie financière, et contribuer à un monde où les générations nouvelles sont plus responsables face à l’argent.

Nous mettons la technologie au service de cette mission

Depuis les premiers jours, nous mettons tous nos efforts sur la technologie et le produit afin que Kard soit bien plus qu’un compte bancaire pour adolescents : c’est leur compagnon financier.

Concrètement, nous le faisons en mettant à disposition des familles :

  • Une carte Mastercard pour les 12-18 ans, pour payer en magasin et en ligne, sans découvert autorisé
  • Une application pour les ados, pour suivre leur budget en temps réel depuis leur smartphone, et apprendre à économiser
  • Une application pour les parents, pour co-piloter le compte de leurs ados, distribuer l’argent de poche instantanément et superviser leurs dépenses en temps réel

Notre produit se base sur 3 principes :

Instantanéité : concept encore méconnu des banques, l’instantanéité est au coeur de l’expérience Kard, à tous les niveaux. Distribution d’argent de poche, suivi des dépenses, mise à jour du solde, notification après chaque dépense, envoi d’argent : tout se fait en temps réel et est visible immédiatement sur son application. Plus besoin d’attendre 2 jours pour recevoir son argent de poche, ou pour réaliser ce qui a été dépensé au cours du weekend. Savoir gérer un budget, c’est impossible sans une vision claire de ce que l’on a et ce que l’on a dépensé à tout moment. C’est pourquoi nous le proposons.

Responsabilité : chez Kard, contrairement à toutes les banques, nous ne souhaitons pas nous faire (et nous ne ferons pas) d’argent grâce aux commissions sur les découverts. Ce qui nous importe, c’est que les adolescents apprennent à devenir responsables avec l’argent. Il n’y a donc pas de découvert autorisé : pas moyen de dépenser ce que l’on a pas. D’un point de vue technologique, nous avons développé en plus des outils qui permettent de visualiser ses dépenses par catégorie et par période, de sorte à permettre aux adolescents de faire le bilan sur leurs dépenses et améliorer la gestion de leur budget progressivement. Il leur est également possible de créer des comptes d’épargne et d’apprendre à économiser pour leurs projets.

Sécurité : nous avons développé plusieurs fonctionnalités permettant de sécuriser le compte des adolescents, telles que l’identification sécurisée (empreinte digitale et reconnaissance faciale), la possibilité de bloquer et débloquer leur carte depuis l’application ou le blocage automatique de certains marchands interdits aux mineurs (ex. sites de paris en ligne). Côté parent, leur application leur permet de toujours garder un œil sur le compte de leurs adolescents, que ce soit pour consulter le solde disponible ou les dépenses effectuées, et mieux les accompagner.

De plus, Kard est un établissement enregistré auprès des autorités réglementaires (ACPR - Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution), et offre ses services en partenariat avec Mastercard. Cette structure permet de sécuriser et garantir les fonds de nos clients tout autant que dans une grande banque française ou européenne.

Nous sommes inscrits dans une démarche consistant à accompagner au mieux les familles dans l’éducation et la responsabilisation financière des adolescents. En effet, seuls 15% des adolescents sont aujourd’hui dotés d’une carte de paiement, tandis que tous seront amenés à utiliser ce moyen de paiement dès leur majorité et ce pendant toute leur vie future. Nous voulons faire en sorte que dans cette vie future, les nouvelles générations construisent un monde financièrement plus responsable.